Les derniers chiffres de Canaccord Genuity révèle qu’Apple aurait aspiré 93% des profits générés par le marché du mobile entre octobre et décembre 2014. Un phénomène largement dû au succès des iPhone 6.

Distribution d'iPhone 6

Avec 74,5 millions d’iPhone vendus à un tarif moyen de de 687 dollars avec une marge brute de 39,9%, Apple a connu un trimestre fiscal de fin d’année exceptionnel. Avec ce niveau de performance, Cupertino aurait trusté la quasi-totalité des profits que le marché du mobile a généré entre octobre et décembre 2014 : 93%, si l’on en croit les chiffres rapportés par Canaccord qui précise de surcroit que sur l’ensemble de l’année 2014, Apple a capté 79% de ces mêmes profits.

Cela ne laisse pas grand chose à la concurrence. En terme de profits, Samsung est numéro 2 mondial du secteur. Au cours du dernier trimestre calendaire 2014, le géant coréen aurait capté 9% des profits du mobile avec 95 millions d’appareils commercialisés. La réalité est assez cruelle puisque derrière Apple, Samsung est le seul constructeur à dégager des profits sur sa branche mobile. HTC, LG, Sony, Lenovo, BlackBerry et Microsoft-Nokia accuseraient 2% de pertes selon Canaccord (ce qui explique qu’Apple et Samsung génèrent 102% des profits au Q4 calendaire 2014).

Marge et profits des géants du mobile en 2013 et 2014 (Canaccord Genuity)

Estimation marge et profits Apple, Samsung, Blackberry, Lenovo, LG et HTC en 2014

Les analystes de Canaccord Genuity projettent une belle évolution des ventes d’iPhone avec un parc estimé à 487 millions d’appareils fin 2015 et 650 millions d’unité d’ici 2018. Selon l’analyste Mike Walkley, seuls 15% des propriétaires d’iPhone (estimés à 404 millions) ont up-gradé leur appareils vers l’iPhone 6. Cette estimation laisse une belle marge de progression à Apple. Une tendance qui conduit Canaccord à réévaluer le titre AAPL à 145 dollars au lieu de 135 dollars (119,5 dollars au 9 février 2014).