Durant le mois qui a suivi son lancement, Apple Pay a représenté 1 % des paiements numériques aux Etats-Unis selon l’Institut ITG.

Cartes de crédits dans Apple Pay

Selon l’institut de recherche ITG, Apple Pay aurait représenté 1 % des paiements numériques en valeur au cours du mois de novembre 2014. Cette statistique est encourageante si l’on considère que le paiement sans contact imaginé par Apple n’est pour le moment disponible que sur les iPhone 6 et 6 Plus. Autre motif de satisfaction : les enseignes chez qui Apple Pay cartonne sont des spécialistes de biens courants, comprenez ceux que chacun est susceptible d’acheter plusieurs fois chaque mois.

Durant le mois de novembre, 60 % des utilisateurs d’Apple Pay ont dégainé le système de paiement sans contact plusieurs fois. Pour comparaison, sur la même période, seuls 20 % des nouveaux inscrits chez Pay Pal ont utilisé ce moyen de paiement à plusieurs reprises. Les usagers d’Apple Pay ont ainsi en moyenne utilisé leur iPhone 1,4 fois par semaine pour payer leurs achats. Selon ITG, un client qui teste Apple Pay dans une enseigne continue d’y utiliser le système de paiement sans contact dans 66 % des cas.

Dans ce contexte, certaines enseignes font mieux que les autres. En novembre, la chaîne Whole Foods (alimentation) a attiré 20 % des transactions Apple Pay (28 % en valeur) tandis que la chaîne de pharmacies Wallgreen s’est accaparé 19 % des paiements (12% en valeur). Mc Donald’s, Panera Bread et Subway arrivent juste derrière avec respectivement 11 %, 6 % et 3 % des transactions.

Apple Pay offre un moyen sécurisé et pratique de payer ses achats sans en passer par la carte bleue. Si l’on se fie aux statistiques relevées par ITG, ces deux qualités semblent faire mouche chez tous les propriétaires d’iPhone 6 et 6 Plus et pas seulement chez les early adopters. Autre point important : les biens payés via Apple Pay (alimentation, médicaments, repas rapides,..) sont susceptibles d’être achetés plusieurs fois par mois ou par semaine. Voilà de quoi habituer les adeptes de l’iPhone 6 à un nouveau moyen de paiement qui pourrait rapidement devenir aussi banal que de tendre un billet.