C’est durant une cession de la WWDC 2014 qu’Apple a confirmé que la connectique Lightning pourra servir à connecter un casque audio aux iDevices compatibles avec iOS 8.

Casque Beats en Lightning

L’information tournait depuis quelques jours mais Apple vient de la confirmer. Le programme de licence Made For iPhone (MFi) intègre désormais les spécifications d’un casque Lightning. Une nouvelle assez logique avec le rachat récent de Beats.

Des fonctions nouvelles…

Capable de faire circuler des données numériques dans les deux sens, le connecteur Lightning apportera un petit bol d’air aux casques audio. Alors que le vieux mini-Jack n’autorise qu’un contrôle assez « grossier » (volume, plage suivante/précédente, pause, reprise, réponse à un appel,…), la prise lightning offrirait de l’intelligence aux casques audio. Plus rien n’empêchera un constructeur de casques de proposer une application dédiée capable de gérer les fonctions avancées de son casque. Un réducteur de bruit pourra par exemple être finement réglé. Il pourra être déclenché automatiquement ou manuellement avec telle ou telle application. On peut aussi imaginer quelques programmes avancés d’égalisation eux aussi pilotables depuis l’application.

La qualité du son est un enjeu important quand on propose un casque à plusieurs centaines d’euros. Le Lightning apportera de ce point de vue une valeur ajoutée très recherchée des audiophiles. Sans entrer dans des détails trop techniques, les fréquences acceptées par le Lightning sont plus intéressantes que celles qui sont offertes par le Jack. Les pertes lors de la conversion numérique/analogique seront bien inférieures à ce qui se passe actuellement dans un casque compatible avec un tel connecteur. Ce convertisseur pourra prendre place au cœur même du casque… Cela peut paraître très secondaire pour le plus grand nombre mais ceux qui déboursent plus de 600 euros pour leur casque y seront sensibles !

Au moment où Apple repense son business musical, le facteur « qualité » lui offrirait une nouvelle légitimité qui s’est émoussée avec la perte de vitesse d’iTunes et la montée en puissance du streaming . En parallèle d’un service de streaming musical qui reposerait sur Beats Music, Apple pourrait offrir un second souffle à iTunes en lui apportant la haute définition un peu comme le fait Qobuz… Son très haute fidélité + Lightning, le duo parfait ?

Publicité iPod

La légitimité musicale apportée par le duo iPod/iTunes s’est un peu émoussée…

Cette qualité améliorée joue également dans l’autre sens… à savoir du casque vers l’iPhone. Le traitement de ce son pourrait sensiblement améliorer la qualité des conversations téléphoniques tout comme celles de FaceTime.

En dehors du son, la connectique Lightning autorise le passage d’énergie. Une caractéristique qui intéressera au plus haut point les fournisseurs qui intègrent jusqu’à maintenant une batterie au sein même de leurs casques. Pour eux, plus besoin de batteries lourdes et volumineuses à intégrer. C’est l’iPhone ou l’iPad qui fournira le jus !

Un nouveau business…

Apple maîtrise d’une main de maître son système de licence. Des dizaines de marques paient aujourd’hui chère l’étiquette « Made for iPhone » qui trône sur l’emballage de leur matériel compatible. Ce business déjà gigantesque grossirait d’autant plus qu’Apple part ici à la conquête d’un des marchés les plus dynamiques du moment : le casque audio haut de gamme ! Rappelons tout de même que Cupertino vient de mettre la main sur le leader du secteur, j’ai nommé Beats by Dr. Dre.

Les casques au « b » rouge pourraient ainsi être les premiers appareils audio à intégrer un câble Lightning. Associés à une application jouant le rôle d’égaliseur, les casque de Dr. Dre pourraient même perdre leurs prépondérantes et tant décriées basses… Parions en tout cas que les premiers casques Beats Lightning seront disponibles cet automne, en même temps qu’iOS 8.

Sticker Made For iPhone

Et le connecteur Jack 3,5mm dans tout ça ?

Dans un premier temps, il ne devrait pas disparaître de nos iPhone. On pourrait donc continuer à utiliser nos bons vieux casques. Les fabricants de matériels devront cependant faire des choix. Soit proposer les deux câbles dans leur boite soit décliner leurs modèles en plusieurs versions, une en Lightning et l’autre en Jack… Dans les deux cas, le surcoût risque d’affaiblir les acteurs les moins développés. La troisième solution, c’est l’adaptateur. Un marché lui aussi très lucratif… pour Apple.

Si la prise Jack disparaît, cela risque de poser un problème. Comment écouter sa musique ou regarder un film tout en chargeant son appareil ? Ce cas de figure est fréquent pour ceux qui font de longs voyages en avion ou en train… L’expérience a été tentée du côté d’Android. Afin de gagner en finesse à moindre frais, certains modèles de smartphone ont abandonné la prise Jack, laissant au connecteur micro-usb le soin de transmettre le son… ou l’énergie d’un chargeur. L’expérience n’a pas connu un grand succès…

Une stratégie risquée ?

On le voit bien : un utilisateur qui ne sort jamais de l’écosystème Apple aura tout à gagner à passer au Lightning. En revanche, pour ceux qui ne possèdent dans leur panoplie hightech qu’un iPhone, un iPod ou un iPad, cela risque d’être plus compliqué. Ce n’est pas la Keynote de Tim Cook qui dira le contraire ! La double plateforme propriétaire iOS /OS X n’offre le meilleur d’elle-même (et il faut reconnaître que c’est attirant) que si on possède le triptyque magique iPhone-iPad-MacBook/iMac…

On peut se demander si une telle stratégie ne va pas sérieusement freiner l’arrivée de nouveaux adeptes du côté de la Pomme. On pense notamment à ceux qui ont déjà dépensé 300, 400 euros ou plus dans leur casque compatible Jack. Apple prendra probablement son temps pour imposer sa vision. Aujourd’hui l’annonce d’une licence, demain les casques Beats en Lightning, après-demain les adaptateurs pour tous et bien plus tard, le retrait éventuel de la prise Jack des iDevices…